top of page

La thyroïde, qui est-elle ?

Dernière mise à jour : 7 mai

Petite glande située sous la pomme d'Adam en forme de papillon, elle est une "grande dame" de notre équilibre hormonal. Son rôle est considérable, elle gère une bonne partie du fonctionnement de notre organisme basal : température corporelle, système nerveux, système digestif, "vitesse de travail" du cerveau et d'autres glandes comme les ovaires, testicules, surrénales, foie, intestins...

Pour ces raisons une dysfonction de la thyroïde peut entraîner de nombreuses plaintes chez les personnes dont la thyroïde est en "sous-régime" ou en hypothyroïdie : rétention d'eau, fatigue, frilosité, perte de cheveux, peau et cheveux secs, prise de poids, crampes musculaires, apnée du sommeil, tension pincée, syndrome prémenstruel, infertilité / fausses couches, digestion lente et compliquée pouvant entraîner une dysbiose, transit ralenti avec constipation, mais aussi parfois hausse du cholestérol. A l'inverse en hyperthyroïdie toutes les fonctions seront accélérées.

La thyroïde a besoin de nutriments pour fonctionner correctement. Les hypothyroïdies par carence d'iode touchent aujourd'hui 72% de la population selon l'OMS (organisation mondiale de la santé). Mais elle a également des besoins majeurs en sélénium, zinc, vitamine B12, magnésium, fer, B9 afin de fabriquer correctement ses hormones T3.

Il peut arriver que la thyroïde fonctionne correctement (analyses dans les normes) mais que des personnes ressentent néanmoins des signes d'hypothyroïdie. Cela peut-être dû aux fait que les hormones ne pénètrent pas bien dans les cellules. Les causes peuvent être un manque de vitamine A, D, un déficit d'oméga 3 dans l'alimentation (poissons gras, huile colza, noix) ou d'oméga 6, un manque de cortisol (épuisement, burn-out), un déficit de progestérone, ou même une inflammation digestive.

Corriger les déficiences est un des leviers principaux pour optimiser le fonctionnement de la thyroïde. Les actions à mettre en place sont en 1er lieu :

  • Manger suffisamment de fibres et diminuer l'apport protéique

  • Dormir suffisamment et se coucher plus tôt

  • Combler les carences micro nutritionnelles

  • Optimiser le système digestif

  • Consulter des professionnels



14 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page