Rechercher

Réduire notre imprégnations aux toxiques

Quelques conseils utiles pour réduire votre exposition aux substances toxiques de notre environnement.

Notre environnement est saturé de tant de toxines, qu'il peut être difficile de vous protéger de chacune d’entre elles, mais vous pouvez néanmoins les contrôler dans une large mesure dans votre foyer. Les enfants en particulier payent le prix de nos styles de vie surchargés de produits chimiques (TDHA, autisme...).

Achetez et consommez autant que possible des fruits et légumes bio et des produits d'origine animale provenant d'animaux nourris à l’herbe, issus de la filière biologique, afin de réduire votre exposition aux produits chimiques agricoles, tels que le glyphosate.

Évitez les aliments transformés et préconditionnés quels qu'ils soient. De cette façon vous évitez automatiquement les pesticides, les additifs alimentaires artificiels, les dangereux édulcorants artificiels, les colorants alimentaires, les MSG et les ingrédients génétiquement modifiés non marqués.

Évitez également les poissons conventionnels et d'élevage, qui sont souvent lourdement contaminés aux PCB et au mercure. Le saumon sauvage d’Alaska est l’un des rares poissons que je recommande encore, de même que les petits poissons gras tels que les anchois, les sardines, les maquereaux et les harengs. Si vous n’en consommez pas régulièrement, envisagez de prendre un supplément d'huile de krill afin d'optimiser votre taux d'oméga-3.

Conservez vos aliments et boissons dans des contenants en verre plutôt qu’en plastique, et évitez d'utiliser du film alimentaire et de consommer des aliments en conserve, afin d'éviter les perturbateurs endocriniens chimiques contenus dans les plastiques.

Installez de bons filtres à eau sur tous vos robinets ou utiliser une fontaine à eau filtrante.

Utilisez uniquement des produits d’entretien naturels.

Optez pour des produits de toilette naturels, notamment le shampoing, le dentifrice, les déodorants et les produits de beauté, les protections périodiques...

Évitez les parfums d’ambiance artificiels, lingettes pour sèche-linge, adoucissants, et autres parfums de synthèse. Oubliez l’idée selon laquelle « parfum » égal « propreté ». Le linge propre n'a pas besoin d’être parfumé.

Remplacez vos casseroles et poêles anti-adhésives par des modèles en céramique ou en verre afin d'éviter de vous exposer à l’AFPO toxique.

Si vous rénovez votre maison, et/ou que vous achetez des articles pour votre bébé, optez pour des produits « verts », exempts de toxines. Évitez les jouets en plastique, en particulier les anneaux de dentition, et veillez à ce que les objets tels que matelas, sièges-auto et coussins d'allaitement ne contiennent pas de retardateurs de flammes toxiques.

Remplacez votre rideau de douche en vinyle par un modèle en tissu ou installez une porte de douche en verre. La plupart des plastiques souples, comme ceux composant les rideaux de douche, contiennent de dangereux plastifiants comme les phtalates.

Évitez de répandre des pesticides dans votre maison, ou d'utiliser sur le corps des produits pour repousser les insectes, contenant des DEET. Il existe des alternatives naturelles, efficaces et sans danger.


8 vues

©2018 by Naturopathe Emmanuelle CHRETIEN. Proudly created with Wix.com